Balade à Quiberon

Bretagne en famille #4 : En mode thalasso à Quiberon

Nous continuons notre périple breton par une pause « douceur » : une thalasso à Quiberon, en famille. Rien de tel pour se ressourcer que quelques jours tout confort !

Gros plaisir de ces vacances en Bretagne et en famille, nous posons nos valises à Quiberon, au Sofitel Thalassa Sea & Spa pour 3 jours de repos bien mérité, 3 jours de parenthèse et cocooning pour notre nouvelle vie à 4.  Je n’étais pas forcément « motivée » pour raconter cette expérience, mais ça m’est finalement apparu intéressant de le partager : OUI, on peut faire une thalasso dans un hôtel & spa 5 étoiles avec 2 enfants (dont un bébé).

Un accueil au top
L’accueil au top commence dès le parking avec la récupération des bagages. C’était presque tentant d’y mettre la coque de bébé ! On continue par les bonjours souriants de l’accueil, une lumière de bord de mer dont seule la Bretagne a le secret. Et le top, toutes les petites attentions qui nous attendent dans la chambre : équipement complet pour bébé (peluche et gigoteuse dans lit à barreau, bassine pour le bain…), florentins pour les plus grands, petits paquets avec quelques bonbons pour les plus petits et les plus grands !

Prêt pour la thalasso

Notre chambre était très spacieuse : deux pièces, ce qui a permis aux enfants d’avoir leur propre espace. Une grande salle de bain, comprenant une douche et une baignoire, évite les bagarres, surtout au moment du bain !

Chambre -  ©Sofitel_Quiberon
Chambre –
©Sofitel_Quiberon

Des équipements de spa et de sport des plus confortables
Pour les plus sportifs, l’hôtel propose une salle de sport avec possibilité d’avoir un coach et/ou l’établissement d’un programme.
Pour l’espace spa, je n’ai « visité » que quelques salles et la piscine : 2 jours de soins , c’est bien… mais bien trop court !
L’espace spa est organisé en plusieurs zones, cela est plus facile pour se repérer dans le dédale des salles et de petites piscine. Et rien de tel que de déambuler dans les couloirs en peignoir, maillot de bain et chaussons, tout en profitant de thé ou d’eau. Ça fait du bien de ne pas avoir à choisir ses vêtements (sauf pour aller au restaurant).
Pour ceux qui ne font pas de soins (je pense aux enfants quand « leur » club est fermé et les conjoints qui s’occupent des enfants 😉 ), une piscine et un parcours marin sont disponibles. Ces deux lieux sont aussi ouverts aux curistes, je vous rassure !  Attention, les enfants n’ont pas accès au parcours marin. Un jaccuzzi ouvert sur l’extérieur est disponible. Hélas il était en travaux quand nous séjournions à l’hôtel.

Un séjour « gastronomique » ou « diététique »
L’avantage des restaurants est qu’ils ont tous vue sur la mer. Reposant et inspirant !
Pour ceux qui veulent renouer avec certain équilibre alimentaire, rendez-vous au restaurant Le Delight. Le mieux normalement lors d’une thalasso à Quiberon !
Pour les plus gourmands (dont nous faisons partie), le restaurant gastronomique La Presqu’île offre une carte variée.  Nous avions choisi d’inclure la demi-pension dans notre forfait. La qualité est évidemment au rendez-vous. Et quel plaisir de flatter ses papilles après une journée de balade au grand air, de soins et/ou de piscine !
Pour notre dernière soirée nous avons eu le droit à un buffet de fruits de mer (extra évidemment), pour le plus grand plaisir de Yannick. Maëwenn n’était pas en reste avec un menu enfant de grande qualité.
Un reproche : la formule à laquelle nous avions le droit ne nous a pas bien été expliquée. Nous n’avions pas compris que l’accès à toute la carte était incluse dans la  demi-pension. Une bonne surprise dès le deuxième soir, pour le plus grand plaisir de nos papilles !
Les petits-déjeuners ne sont pas en reste. Dignes d’un hôtel 5* : que vous soyez en mode « diet » ou 100% fruits, plutôt sucré ou salé, il y en a pour tous les goûts avec de produits d’excellente qualité. L’idéal pour démarrer sa journée du bon pied ! Le petit plus : les spécialités bretonnes, un régal dès le matin : qui peut résister à une crêpe au caramel au beurre salé au réveil ?

Pour le midi, un petit restaurant L’Océan, au sein de l’espace de thalasso, propose des salades et des jus de fruits frais (faits sous vos yeux).

Restaurant - ©Sofitel_Quiberon
Restaurant –
©Sofitel_Quiberon

Le tout dans un décor reposant
Un chemin côtier accessible à pied et à vélo permet de se promener le long de la côte et de petites plages. gros avantage : le chemin est praticable avec une poussette. Dommage que la météo n’ai pas été de la partie !

Bref… Rien de telle qu’une thalasso à Quiberon en famille pour se reposer et reprendre nos marques après l’arrivée de bébé !

Alors oui, ça fait (très) mal au porte-monnaie, mais quel plaisir de se relaxer dans un tel cadre au grand air marin, avec de petites attentions permanentes !
Certains s’offrent de beaux bijoux… Pour célébrer la paternité ou la maternité, nous avons préféré faire le choix de passer un moment mémorable en famille, relaxant et gourmand !

Informations pratiques
Sofitel Thalassa Sea & Spa Quiberon
Adresse : Pointe de Goulvars – 56170 Quiberon
Les grands plus en famille : les équipements bébé mis à disposition (questionnaire à remplir avant votre arrivée), le Club Petit Prince pour les enfants proposant des activités par 1/2 journée ou journée complète (renseignez-vous avant sur l’ouverture – dommage car le club était fermé lors de notre séjour).
http://www.sofitel-quiberon-thalassa.com/

2 réflexions au sujet de « Bretagne en famille #4 : En mode thalasso à Quiberon »

  1. Wahou, impressionnée par la qualité de service de l’hôtel avec tout le nécessaire pour bébé ! Si tous les hôteliers avaient avoir les mêmes attentions, on voyagerait plus léger 😉
    En tout cas ça donne vraiment envie et on en aurait bien besoin aussi ! 😛

    1. On s’est fait plaisir sur ce séjour : gros « craquage » pour la naissance de bébé 2 😉 Le plus impressionnant est que tout est fait pour accueillir des bébés et des enfants, ce que l’on croit difficile dans un hôtel 5*. Ça nous a fait du bien de ne rien avoir à faire ou à penser, juste profiter !

Laisser un commentaire