Cape Town vue d'en haut

Table Mountain : sur les hauteurs de Cape Town

Puisque les nuages ont décidé à quitter le haut de Table Mountain à notre réveil, nous décidons d’y aller.

Le départ et l’ascension pour Table Mountain
Après le petit déjeuner, nous nous renseignons sur les moyens d’accès au téléphérique : à pied, cela est faisable en 30 minutes; avec Maëwenn, cela peut prendre plus de temps. A la réception de l’auberge de jeunesse, on nous propose de prendre un taxi, option retenue.
Nous partons pour 5 minutes à peine de taxi (qui nous couteront moins de 55 R, soit moins de 4 €) pour une route que… nous n’aurions pu faire à pied avec Maëwenn car la pente est dure et les trottoirs absents. Arrivés à la station de téléphérique, nous comptons 15 minutes d’attente pour acheter nos billets (aussi possible sur Internet) et 10 minutes supplémentaires pour accéder au téléphérique (1 pour monter + 1 pour descendre).
Cette attente sera récompensée par l’ascension en téléphérique : 3 minutes avec une vue à 360° sur Cape Town et ses environs. Eh oui, les Suisses ont vendu des « oeufs » avec sol tournant pour profiter de la vue à 360° pendant la montée au sommet. Magique !
Que les grands sportifs se rassurent, l’ascension peut se faire à pied avec ou sans escalade selon le chemin retenu ! 😉 Attention, les moins sportifs et les plus étourdis peuvent être amenés à descendre la montagne s’ils perdent leurs billets… 😉

En haut de Table Mountain
En haut de Table Mountain (alt : 1085 m), l’air y est pur et la vue magnifique, voire à couper le souffle (quand il fait beau et que les nuages ne gâchent pas tout). Plusieurs boucles sont proposées sur le plateau pour admirer le panorama : entre promenades de 15/20 minutes faisables en tongs à des randonnées de 2 heures où chaussures de marche et réserves d’eau sont conseillées.
Nous souhaitions faire la boucle de 45 minutes et avons fini sur la boucle de 1h30. Le plan fourni à l’accueil n’est pas très clair et le balisage des chemins mérite beaucoup d’attention. Mais ces randonnées sortent des chemins touristiques de la montagne (fréquentation en large baisse quand on s’écarte).
Mais je vous laisse admirer la vue…

Et avec cette hauteur, nous nous sommes même amusés avec les perspective et le Stade de foot :

Yannick : "J'ai mis le doigt sur le Stade !"
Yannick : « J’ai mis le doigt sur le Stade ! »
Boîte aux lettres de Table Mountain "bretonnisée"
Boîte aux lettres de Table Mountain « bretonnisée »

Après 2 heures de randonnée et une pause-déjeuner sur les hauteurs, notre descente s’amorce. Nous serons même surpris de voir que les Bretons sont partout grâce à la boîte aux lettres de Table Mountain.

La fin de l’après-midi en Bus CitySightseeing
En redescendant, l’après-midi n’est pas finie mais trop avancée pour repartir vers une aventure citadine. Maëwenn ayant bien marché et commençant à fatiguer, nous improvisons en partant en visite avec les Bus CitySightseeing. Il s’agit des tours en bus rouges anglais à 2 étages que l’on peut croiser dans beaucoup de villes.
Nous ne sommes pas du genre à prendre ces bus lors de nos visites. Nous préférons découvrir la ville par nous-même, ce qui permet parfois d’éviter les zones très touristiques. Et bien là, nous avons eu une agréable surprise : un circuit agréable et des commentaires pertinents.
Le chemin que nous avons pris n’était pas dans notre itinéraire de 5 jours à Cape Town. Nous avons découvert Camps Bay et Sea Point, 2 magnifiques plages ressemblant de beaucoup à la Côte d’Azur, et Green Point, un quartier en bord de mer aussi, possédant un magnifique parc entre mer et stade de foot (celui pointé du doigt par Yannick quelques heures auparavant).

Stade de foot construit pour la Coupe du Monde 2010, entre terre et mer
Stade de foot construit pour la Coupe du Monde 2010, entre terre et mer

Ce fut une belle journée dont nous garderons de belles images en souvenirs !

Informations pratiques
Station de téléphérique – Cable Way
Trafelberg Road, Cape Town
Tarifs* pour un aller/retour (montée/descente) : 215 R/adulte, 105 R/enfant (de 4 à 17 ans)
Tarifs* pour un aller simple : 110 R/adulte, 55 R/enfant (de 4 à 17 ans)
Les billets peuvent être achetés en ligne avec une économie de 5 à 10 R possible par ticket. *Tarifs valables jusqu’au 30/09/2014.

Bus CitySightseeing
Tarif pour 1 journée sur les 2 lignes principales pour montée/descente illimitées : 170 R/adulte, 80 R/enfant (de 5 à 17 ans), gratuit pour les moins de 5 ans
Différents tarifs existent selon le nombre de jours souhaités, les combinaisons avec d’autres moyens de transport (bateau, bus de jour ou de nuit..)

2 réflexions au sujet de « Table Mountain : sur les hauteurs de Cape Town »

  1. Ah ces Bretons… ils sont vraiment partout! et toujours cette couleur rouge qui domine même à l’autre bout du monde…
    Pire que les Chinois, les Bretons!
    On attend maintenant une photo avec une galette saucisse :)

    1. Les bretons sont partout. Mais de là à faire la photo avec la galette saucisse, il nous faudra une bonne adresse de crêperie expatriée ! Dès qu’on a trouvé, on vous envoie ça 😉

Laisser un commentaire