O-torii depuis la plage - Miyajima Island / Japon

Itsukushima alias Miyajima Island

L’île de Itsukushima ou Miyajima Island se situe à moins d’une heure d’Hiroshima. Avec une superficie d’environ 30 km², elle offre de multiples activités et un panorama sur la mer et la terre grandiose.

Le célèbre et sacré O-torii de Miyajima
L’image la plus connue de cette île est ce grand torii flottant rouge-orangé « planté » au milieu de la mer et ressemblant à une porte vers un autre monde. Il siège majestueusement sur la mer, surveillant l’île ou ceux qui y accostent. Si les touristes l’observent le plus souvent de la plage, les Japonais l’observent depuis le temple, de la simple photo au mariage sur en bord de mer dont les photos officielles seront réalisées devant le torii.

Randonnée au sommet du Mont Misen
Nous avons profité de la visite de l’île pour faire de la randonnée en montagne et non en ville comme les jours précédents. Le Mont Misen, sommet de l’île, culmine à 535 mètres au-dessus du niveau de la mer. L’accès peut se faire à pieds ou en téléphérique. Nous avons opté pour la montée en téléphérique et la descente à pied.
L’ascension en téléphérique se fait en 2 temps : un passage dans de petites cabines parmi la forêt, puis un passage dans des cabines plus grosses (façon station de ski) pour observer un magnifique panorama sur la mer.
Au sommet, après quelques minutes de marche, nous accédons au « Sanctuaire des Amoureux », composé de temples et du Kiezu-no-Reikado, bâtiment hébergeant la flamme éternelle. Cette dernière, qui brûlerait depuis 1 200 ans, a été utilisée pour allumer la Flamme de la Paix, au Peace Memorial Park d’Hiroshima.

Après une pause dans ce sanctuaire, nous repartons vers le sommet et son observatoire, donnant une vue panoramique sur la mer et la terre. En arrivant en haut et en observant l’environnement, nous avons du mal à nous dire qu’une guerre et une bombe atomique avait défiguré ce paysage il y a bientôt 70 ans.

La descente dans la nature
Nous optons pour la descente à pied, même si nous pensions redescendre en téléphérique. Au final, les 2 heures de randonnée nous aurons permis de découvrir une autre façade de l’île : la montagne et sa nature encore sauvage malgré une belle présence touristique et ses temples cachés dans les arbres.

Mais déjà la journée se finit et nous devons rallier Hiroshima. Une nuit et une journée supplémentaire n’aurait pas été de trop, pour vivre au rythme des insulaires et découvrir les autres monuments de l’île ! Nous sommes attendus ailleurs, ce sera donc pour une prochaine fois !

Informations pratiques
Transport
– Au départ d’Hiroshima, nous avons pris le train (Quai n°1 de la gare centrale vers Miyajima-guchi (gare « terrestre » de Myajima). Billets gratuits grâce aux Japan Rail Pass.
– Pour accéder à l’île, nous avons pris les bateaux JR Lines, gratuits eux aussi, grâce aux Japan Rail Pass.

Visites sur l’île
– L’entrée pour le Itsukushima Shrine est de 600 yens/adulte, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.
– Le téléphérique de l’île propose des forfaits « aller simple » et « aller-retour ». En aller simple : 1 000 yens/adulte, 500 yens/enfant, gratuit pour les moins de 6 ans. En aller-retour : 1 800 yens/adulte et 900 yens/enfant, gratuit pour les moins de 6 ans.
– Il y a aussi sur l’île : un aquarium d’autres temples à visiter dont le Daishoin Temple, Gojunoto (Pagode à 5 étages) et un Musée de l’Histoire et du Folklore.
ATTENTION : beaucoup de lieux à visiter et de boutiques ferment à 17h00 !

Laisser un commentaire