Auckland et Waiheke Island

Nous voici en Nouvelle-Zélande, nouveau pays de notre périple. Un pays très lointain, voire le plus éloigné de la France. Nous pouvons dire que nous sommes à l’autre bout du monde ! Première étape : Auckland, histoire de récupérer le van, notre fidèle destrier pour ce road-trip de quelques semaines à l’autre bout du monde.

Auckland, la ville aux voiles
Nous arrivons à Auckland (très ou trop) tôt : 5h30 après 12 heures de voyage et une nuit de 2 heures (merci les décalages horaires). Après un petit déjeuner à l’aéroport parmi les rugbymen des Nines (compétition de Rugby à 9 entre clubs Australiens et Néo-Zélandais), nous récupérons notre fidèle destrier pour le mois à venir : notre campervan. Nous ne sommes pas trop dépaysés : c’est le même qu’en Australie (en plus récent, 159km au compteur!) et la conduite se fait (toujours) à gauche.
Après nous être posés au camping, nous voici partis pour la ville. Comme Sydney, Auckland est tournée vers la mer : la rue principale descend aux terminaux de ferry. Le port de plaisance est aussi plein que les parking des supermarchés en période de Noël ! Ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée la ville aux voiles ! D’ailleurs, nous pouvons admirer les bateaux de l’America’s Cup et même se prêter au jeu lors d’une régate dans la baie (moyennant 200 NZ $/personne). Dommage que nous ayons eu de la pluie alors que le soleil brillait depuis plusieurs semaines !

Waiheke Island : l’île aux vignobles
C’est sous la grisaille que nous avons découvert cette île. Située à moins d’heure en bateau du port d’Auckland, cette île peut présenter deux attraits (plus par beau temps) : ses plages et ses domaines viticoles. Un tour de l’île permet de les découvrir. Grâce à système de « hop-on/hop-off » avec une fréquence toutes les heures, il est possible de déguster et de se déplacer sans risque ! Le domaine de Cable Bay offre un panorama exceptionnel sur la baie et la skyline d’Auckland (par beau temps). Gros bémol : les prix.

Informations pratiques
Camping
Camping de Remuora
Situé dans la banlieue d’Auckland, le bus 625 permet d’accéder au centre d’Auckland (gare de bus près de la gare de train et des terminaux de ferry).
Emplacements powered et no-powered. Piscine, salle TV, grande cuisine et sanitaires.
Tarif pour un emplacement powered (base de 2 adultes et 1 enfant) : 55 NZ $.

Waiheke
Ferry
Nous sommes partis avec Sea Link. La compagnie propose des ferry pour véhicules et piétons. Petit inconvénient : son port d’arrivée est à l’extérieur de la ville, ce qui implique un coût supplémentaire de transfert vers le centre-ville principal. Le week-end, des navettes avec tour de l’île et des vignobles.
Tarif aller/retour du ferry pour les piétons : 25 NZ $/adulte, 20 NZ $/enfant. Navette sur l’île : 3 NZ $.

Tour des vignobles
Nous avons opté pour le bus avec la grenouille verte dessus. Le bus part environ toutes les 20 minutes. Le tour de l’île dure 1 heure. Quand vous descendez à un domaine ou un musée, il repasse 1 heure après (le temps d’une dégustation ou d’une pause dejeuner).
Tarif : 22 NZ $/personne.
Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

4 réflexions au sujet de « Auckland et Waiheke Island »

  1. Bonjour (peut être bonsoir même up and under chez les All Blacks)
    Nous vous suivons depuis quelques semaines, vue que vous nous précédez d’une année sur notre périple à venir.
    En effet, nous partirons sur vos traces en aout prochain.
    Merci de toutes les informations que vous partagez… c’est très intéressant de trouver des blogs tenus par des familles. Suivre la logistique, l’organisation avec des enfants montre qu’il faut s’adapter à un autre rythme, notamment pour prendre en compte la scolarité…

    Je vous écris aujourd’hui pour savoir comment vous aviez réservé vos campings cars en australie et en nouvelle zélande ? J’ai fait faire quelques devis par internet, et on m’indique que décembre, janvier (voire février) sont les mois les plus chargés, et les tarifs sont très très chers. Aviez vous trouvé une bonne combine ?

    Profitez bien des paysages de la Nouvelle Zélande,

    Merci pour tout

    Jean Christophe

    1. Bonjour Jean Christophe,
      Je vous transfère les devis que nous avions retenus…
      C’est en effet très très cher, surtout l’été! C’est une grosse partie du budget OZ et NZ, mais à ne pas négliger car on y passe souvent plus de 20 heures…
      Petit conseil: attention à prendre une boîte auto ( sauf si le levier de vitesse à gauche ne vs fait pas peur), et privilégier le diesel, moins cher…
      Pour des vans moins haut de gamme ou break et mono spaces aménages, regardez du côté de rocket, wicked, abuzzy, happycamper…
      Yannick

      1. Merci.
        J’ai tout bien reçu… Très instructif !
        Ca confirme les devis. On va donc continuer à économiser et à vous suivre pour affiner nos itinéraires et préparatifs logistiques !

        JC