Big Island, une île aux multiples facettes

L’image que l’on se fait des îles d’Hawaii est celle de la carte postale avec plage de sable blanc, mer turquoise et forêt tropicale. Sur Big Island, il y a tout ça, et il y a plus.

Big Island (Hawaii) a donné son nom à l’archipel
Cette île, la plus grande de toutes, a donné son nom à l’archipel. Malgré cela, Honolulu (sur l’île d’Oahu) reste la « capitale » administrative.
L’île d’Hawaii est une île vivante. Elle se compose de plusieurs volcans dont le plus actif au monde : le Kilauea. 

Une météo plus que bipolaire !
La moitié de notre séjour s’est déroulée sous la pluie, ce qui n’est pas des plus pratiques pour partir à la découverte de l’île.
Mais au-délà d’une météo capricieuse sur plusieurs jours, la météo varie d’un côté de l’île et de l’autre ! 2h30 de route séparent Kona (côté ouest) d’Hilo (côte est), en passant par le Centre. Nous sommes partis de Kona avec 26°C, avons traversé l’île entre les volcans enneigés à leurs sommets avec 14°C (à quelques 2 000 mètres d’altitude) et parcouru quelques kilomètres dans un champs de lave sous le brouillard, pour arriver à Hilo sous la pluie et 20°C. Bref, une amplitude thermique nécessitant pull et maillots de bain dans le coffre ! Pensez-y !!!

Des paysages aussi variés que les changements de climat !
L’avantage d’une météo aussi changeantes est les paysages que cela crée :
– au centre de l’île, en haut des volcans éteints, se trouve une couche de neige digne de celle des stations de ski;

– sur le chemin des volcans, brouillard et pluie sont souvent de la partie, donnant une ambiance particulière au décor désert et gris;

Impression étrange...
Impression étrange…

– la côte est est très verte, grâce à des records de pluviométrie sur l’île. D’ailleurs, Hilo, ville de l’est, est qualifiée de « ville la plus humide de l’île » (sur deux visites, nous aurons vu la ville toujours sous la pluie). Cela donne des paysage aussi variés que des cascades en forêt ou en bord de mer.

– la côte ouest est baignée plus souvent par le soleil, ce qui en fait l’endroit le plus agréable pour profiter des plages et des vagues.

Des plages de toutes les couleurs
En parlant de plages, sachez que les plages hawaïennes sur Big Island ne sont pas toutes de sable blanc. Vous en trouverez des plages :
– de sable noir (sable de lave),
– de sable « poivre et sel » (sable blanc mélangé à du sable de lave),
– et même de sable vert (sable de cristaux surtout à South Point)!

Informations pratiques
Plages
Pour faire du snorkeling
, gratuitement et tranquillement, nous vous conseillons Kahalu’u Beach (à quelques kilomètres de Kona), véritable aquarium tropical à ciel ouvert. Avec un peu de chance, vous pourrez même observer des tortues (à ne surtout pas toucher !) venues manger ou dormir en bord de plage.
Si vous cherchez des plages de sable blanc, allez du côté de Hapuna Beach. Celle-ci est petite et magnifique. Nous avons eu la change d’observer les dernières baleines sur le chemin du sud. L’accès à la plage est facile. Arrivés là-bas, vous aurez le choix entre un parking payant (env. 5$/véhicule mais au bord de la plage) ou un parking gratuit (demandant un peu plus de marche).

Balade en forêt tropicale
Sur Hilo, vous pourrez visiter les Rainbow Falls. Si le temps est ensoleillé, des arcs-en-ciel se forment devant les cascades.
Sur la route vers le Nord depuis Hilo, vous pourrez aussi visiter les Akaka Falls. Celles-ci sont parmi les plus hautes du monde. Le parking est payant, donc les visiteurs se garent sur le bord de la route adjacente. L’accès aux cascades est payante : 1$/personne car vous êtes dans un parc national.

Pointe de bout du monde
Il y en a eu plusieurs mais une seule nous a vraiment plu, par la couleur et la force de l’eau, et par le paysage environnant. Il s’agit de Laupahoehoe Point.

3 réflexions au sujet de « Big Island, une île aux multiples facettes »

  1. C’est assez rare les articles sur Big Island sur les blogs peut-être parce que c’est un peu la destination rêvée de beaucoup… L’île est franchement magnifique et très différente… On a été très impressionné par la pluie à Hilo, c’est dingue toutes les douches qu’on s’est prises… Et puis on a campé avec les locaux à Laupahoehoe Point c’était magique!

    1. En effet, Hawaii est une destination rêvée… Mais tellement loin !!! Sûrement pour ça que les articles sont rares !!! 😉 Et c’est vrai que Big Island n’est pas forcément une « île à plage » : il y a plein d’autres choses à faire, quand le temps le permet !