surfers paradise

Surfers Paradise porte bien son nom !

Après avoir bougé pendant plusieurs mois, nous étions contents de nous poser pendant plusieurs jours. Quoi de mieux que de s’arrêter à Surfers Paradise, une station balnéaire portant (très) bien son nom !

Gold Coast et ses multiples plages, dont Surfers Paradise

Gold Coast est une grande ville (la 6ème d’Australie et la 2nde du Queensland), longeant la côte est australienne et s’étalant sur plusieurs dizaines de kilomètres. Sur les photos, cela ressemble aux plages du sud de la France ou de l’Espagne, bétonnées à moins de 10 mètres de la plage et envahies de touristes. Il n’en est rien :
– les immeubles sont hauts, voire très hauts mais moins concentrés que dans d’autres villes,
– la plage est immense et suffisamment large pour accueillir les surfeurs, les familles, les sportifs, les life guards et leurs équipements,
– l’air marin rend le tout respirable, même par 35°C.

Bienvenue à la plage

Nous avons fait le choix de nous poser à Surfers Paradise. Pas de planning ou de visites. Juste de la plage et une imprégnation de cette ambiance décontractée. Malgré le réveil matinal des Australiens (vers 5h30), les gens vivent tranquillement, au rythme du soleil, entre boulot, séances de sport ou de surf sur la plage et barbecues. Cela nous change de l’ambiance « fourmilière » des villes asiatiques !

Une passion pour le surf life saving

Sur toutes les plages australiennes, on retrouve les life guards ou surf guards, chargés de la surveillance des plages et du secours des personnes (nageurs ou surfeurs). Ils sont facilement reconnaissables à leur tenues, casquettes et (surtout) bonnets de bain jaunes et rouges.
Les plages australiennes présentent plusieurs dangers : courants violents, vagues, surf, méduses ou autres animaux visqueux aux dards affutés. Le tout pouvant être séparés ou cumulés ! D’ailleurs, il est fortement conseillé de se baigner entre les drapeaux jaunes et rouge.

Durant notre séjour, nous avons pu assister aux qualifications Kellogg’s Nutri-Grain Ironman and Ironwoman Series, compétitions multi-épreuves durant lesquelles hommes et femmes affrontent la mer à la nage, sur une planche de life surf (sorte de paddle) et sur une sorte de kayak de mer. Pendant 40 à 45 minutes, entre sable et mer, il y aura des éliminés à chaque fin de round pour ne garder que le meilleur (par un système de points selon la position aux différentes épreuves et étapes à travers le pays). C’est impressionnant la forme physique et l’énergie qui sont déployées ! Le tout sous le regard attentif des australiens venus sur place ou grâce au relais télévisé.

Un paradis pour les nageurs et les surfeurs !

Informations pratiques

Où dormir à Surfer Paradise ?

Nous étions au Q1( immeuble résidentiel le plus haut d’Australie, de l’hémisphère sud, ou du monde, selon les versions)…, à quelques dizaines de mètres de la plage !

Comment se déplacer à Surfer Paradise et dans ses environs ?

Un tramway tout neuf longe la côte et permet de rallier Gold Coast à l’arrêt de bus pour l’aéroport via, notamment, Surfers Paradise. La Go Card de Brisbane fonctionne sur cette ligne.