Les bonzaïs de la Citadelle hanoi vietnam

Hanoï : une fourmilière pleine d’histoires et de vies

Après la tranquillité du Laos, nous voici plongés dans l’agitation des rues d’Hanoï.  La culture vietnamienne et l’héritage français cohabitent et se complètent. Riche de musées et de temples, cette ville se visite aussi à travers les rues et les personnes croisées.

Une Histoire riche
La ville de Hanoi existe depuis pus de 1 000 ans et occupe une place importante dans la politique, l’économie et la culture du pays.
Selon la légende, lorsque le roi Ty Thai Tô arriva dans la citadelle, il aperçut un dragon prenant son envol. D’où l’ancien nom de la ville d’Hanoi : Thang Long, littéralement « le dragon prenant son envol ». Plusieurs dynasties de rois s’y succédèrent, changeant de nom à la ville et y apportant des édifices tous plus beaux les uns que les autres.
Le 2 septembre 1945, sur la place de Ba Dinh, le président Hô Chi Minh proclama l’indépendance du Vietnam et la naissance de la République démocratique du Vietnam.
Depuis, la capitale du Vietnam prend son envol, comme le dragon à l’origine de la légende.

Hô Chi Minh a laissé une trace indélébile dans la ville. D’ailleurs, on y retrouve un Mausolée, contenant sa dépouille et permettant aux vietnamiens de se recueillir, et un Musée à sa gloire, présentant tout le travail accompli par l’homme. A notre grand regret, le Mausolée, étant fermé pour travaux jusqu’à début décembre, nous n’aurons pas pu assister à cet engouement pour la personne d’Hô Chi Minh. Malgré sa mort, son esprit est toujours présent. Tellement, que nous n’avons pas l’impression qu’il est décédé en 1969 !

A l’extérieur du Musée Hô Chi Minh, se trouve la Pagode au Pilier unique. Ce bâtiment est une reconstitution plus petite de l’ancienne, détruite sous l’occupation française.

« Les Vietnamiens aiment l’ancien »
Après la modernité et le cubisme des bâtiments « Hô-Chi-Minhien », nous avons découvert des monuments plus anciens auxquels les vietnamiens sont très attachés.

« Nous aimons l’ancien » est une phrase prononcée par un jeune Vietnamien francophone rencontré à la Vielle Citadelle. Nous nous sommes retrouvés pris dans une vague multi-colore, créée par les étudiants et étudiantes, vêtus de costards et de tenues traditionnelles, venus se faire prendre en photo et marquer l’obtention de leur diplôme. Au-delà du bâtiment très ancien et (presque) seul rescapé des bombardements et destructions françaises et américaines, nous avons découvert l’engouement des jeunes pour la tradition. Certes les photos sont sobres au début, mais le sont moins par la suite. Quant à Maëwenn, elle aura expérimentée, à son insu, la curiosité des Asiatiques pour les cheveux blonds ! Mais revenons à la Citadelle. Son parc est bordé de bonsaïs, tous bien taillés et décorés, aux détails presque réalistes. A l’arrière, de la Citadelle, se trouve des bâtiments dans l’esprit français et de quelques éléments de l’ancien bâtiment : gong, escalier d’origine…

Le Temple de la Littérature fut construit en 1070 par Ly Thai Tô, afin de rendre hommage à Confucius.  Notre visite aura été mouvementée, entre touristes peu nombreux et jeunes diplômés bien plus présents, venus là aussi, fêtés leurs diplôme. Les photos parlent d’elles-même !

Nous avons vu d’autres temples et pagodes lors de nos déambulations citadines. Un petit temple, Ngoc Son Temple, se cache au nord du Lac Hian Kiém. La légende raconte que le roi Lê Loi aurait construit ce temple pour rendre hommage à une tortue géante. Cette dernière lui aurait fourni une épée magique, alors qu’il n’était que pêcheur, lui permettant de repousser l’invasion des Mings (XVe siècle) et ainsi devenir roi du Vietnam. Depuis, les habitants guettent le lac dans l’espoir d’apercevoir la tortue et obtenir de la chance dans leur vie.
Nous n’avons pas eu la chance d’apercevoir la tortue vivante, mais une réplique dorée. Nous avons assisté à des parties de go très animée et observer un scribe dans la tâche difficile de l’écriture traditionnelle.

Hanoi : une ville « fourmilière »
La vie dans les rues d’Hanoi ne s’arrête jamais. De jour comme de nuit, il y a toujours de l’animation, de l’agitation et de la circulation !

Un des jeux favoris et dangereux d’Hanoi est de traverser la route en un minimum de temps sans se faire renverser ou rouler sur le pied par un scooter. Un vrai exercice de slalom et de patience ! Mais il faut se lancer et traverser, sinon on peut rester longtemps sur le trottoir !

pymautourdumonde_circulation_hanoi_vietnam_NB

Après le sport national du slalom, vient celui de « C’est moi qui vais en porter le plus ». Voici quelques photos de ce que nous avons aperçu dans la rue. Mais, sans photo, nous avons vu des gens transporter sur leur scooter : des oeufs par centaine, des portes, des lave-linge, des tiges de métal et bien d’autres choses plus ou moins volumineuses !

L’animation dans la rue est liée au mode de vie des habitants d’Hanoi : ils mangent dans la rue ! Nous avons adoré ces expériences : non seulement c’est un bon moyen d’être en contact avec les habitants, mais en plus c’est super bon !!! Nous avons « testé » et apprécié trois  restaurants proposant des plats différents : pour l’un une soupe avec pâtes de riz et viandes ; pour un autre une soupe accompagnée de nems ; et pour le dernier, un barbecue vietnamien. Petit désagrément pour nous occidentaux : les chaises et tabourets utilisés sont petits et lus pouvons dire que la Terre est vraiment basse quand il faut se lever. Seule Maëwenn aura apprécié ce mobilier pour une fois bien plus adapté à sa taille que dans les autres restaurants.

Au détour d’une rue, nous avons découvert un quartier formé autour d’une voie ferrée en activité (nous avons mangé en dessous). Nous avons été impressionné ! La preuve : quelques centimètres séparent les façades des voies !

Cette ville très animée plait ou déplait. A vous de juger ! Nous avons apprécié la vie et les restaurants de rues, moins le bruit ambiant et quasi-permanent. Notre prochaine étape sera beaucoup plus calme : la Baie d’Halong !

Informations pratiques
Logement
Splendid Star Hotel
Site web : www.splendidstarhotel.com
Très bien situé dans le vieux quartier.

Activités
ATTENTION : Certains musées ou temples sont fermés le lundi et pendant la pause déjeuner !
Mausolée Hô Chi Minh
Actuellement fermé jusqu’à début décembre.
Musée Hô Chi Minh
Entrée : 10 000  dôngs/personne
Temple de la littérature
Entrée : 20 000 dôngs/personne
Musée National d’histoire
Entrée : 40 000 dôngs/personne. Un supplément est à payer si vous souhaiter prendre des photos à l’intérieur du musée.
Temple Ngoc Son
L’accès au pont est gratuit. L’accès au temple est payant et le billet se prend juste avant le pont.
Entrée : 20 000 dôngs/personne

Restaurants
Les restaurants de rue sont très nombreux. Installez-vous à la table voulu et laissez-vous porter par les odeurs et les saveurs. Le plus souvent, ils servent un plat unique. Certains présentent leur menu avec des images et en anglais. Sinon, ce sera la surprise du chef !

3 réflexions au sujet de « Hanoï : une fourmilière pleine d’histoires et de vies »

  1. Bonjour
    Je suis une société Voyage au Vietnam. Votre article est très bon et vrai, nous aimerions que vous écrire quelques articles sur le Vietnam.
    Espérons que vous avez beaucoup plus d’entrées
    Merci pour votre article

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Ce serait avec plaisir que nous pourrions écrire des articles sur le Vietnam. Quel(s) sujet(s) vous intéresserai(en)t ? A votre disposition pour en discuter.

  2. Merci pour ces commentaires et photos ,ça nous a remis » dans le bain  » avec quelques années en arrière . Bises , Mum .

Laisser un commentaire