Boucle Nord de Salta : des couleurs au blanc

Après le Sud, place au Nord de Salta. Notre road-trip va nous conduire à travers les montagnes aux multiples couleurs et les lacs de sel, blancs comme la neige!

Nous quittons Salta par l’ancienne route 9. Cette « route nationale » est très étroite(ce qui la rend parfois dangeureuse) et serpente à travers la vallée, entre forêt, champs et lac.
A la fin des virages, la route s’élargit aux environs de Jujuy pour s’ouvrir sur une immense vallée. De là, nous commençons notre ascension. Ça monte dur et cela n’empêche pas les chauffeurs de camion de rouler vite : la limite est à 90 km/h donc pourquoi rouler moins vite ?

Après quelques heures de routes, nous voyons les premières montagnes multicolores de la Quebrada de Humahuaca : une véritable palette de peintre (la vallée s’appelle la Vallée des peintres) à l’échelle de la Nature, et comme elle sait si bien le faire. Les collines de Tilcara abritent d’anciennes pucarás, forteresses incas situées en hauteur pour une meilleure vue et une protection facilitée.
Nous passerons notre première nuit à Humahuaca, ville animée lors des fêtes religieuses et du carnaval. L’ambiance sera plus tranquille lors de notre venue… Les collines présentes dans la ville donnent de beaux points de vue pour assister au coucher du soleil. Une d’entre elles est dédiée aux « combattants pour l’indépendance » avec une immense statut en haut de l’escalier. Cette ville sert de base arrière aux personnes souhaitant aller jusqu’à Iruya, petit village perché dans les montagnes nécessitant entre 6 et 7 heures de transport (le bus part de Humahuaca entre 8h et 8h30), faute de temps nous n’irons malheureusement pas jusque là…

Notre prochaine étape nous amène à Purmamarca, étape avant Salinas Grandes et son lac de sel. A travers la Quebrada del Toro et après avoir atteint le col à 4 170 mètres, nous redescendons doucement à travers un désert sec et des sommets enneigés en coin de rétroviseur. La vision du lac est comme un mirage, une fausse étendue d’eau. Il ne vaut pas le désert de sel d’Uyuni mais est une bonne mise en bouche. Un espace suffisant pour faire n’importe quoi avec n’importe quoi !

Purmamarca est un village touristique mais qui a su garder de son authenticité. Nous avons énormément apprécié ce village, même si certains le trouveront « trop touristique ». Celui-ci reste petit et  authentique à notre goût. Le charme opère toujours…ce ne sera peut-être plus le cas dans 5 ans! Une colline donne un point de vue sur la montagne aux sept couleurs, localement appelé El cerro de los sieste colores. Une balade de 2-3 heures permet de passer « derrière » les montagnes et de découvrir encore d’autres montagnes colorées. Un spectacle impressionnant comme encore seule « Dame Nature » sait créer.

pymautourdumonde_bouclenord_purmamarca_argentine_pano

 

pymautourdumonde_bouclenord_purmamarca_argentine_pano3

Si vous souhaitez prolonger votre séjour dans la région et découvrir encore d’autres grands espaces spectaculaires, rendez-vous à Tolar Grande. Vous trouverez sur le blog de Chrissand toutes les informations nécessaires. Nous ne l’avons pas fait par manque de temps et de budget. Mais voilà un avant-goût… Ne ne pourrons que y retourner!

Ojos del Mar, by Chrissand
Ojos del Mar, by Chrissand

Notre road-trip dans le Nord-Ouest argentin s’achève sur ce beau spectacle. Notre prochaine étape nous amène vers un univers plus humide : les chutes d’Iguazu.

Informations pratiques
Logement à Humahuaca 
Hostel La Soñada 
A 5 minutes à pied du centre du village.
Tarif pour une chambre quadruple  avec petit déjeuner (1 lit 2 places et 2 lits superposés) : 580 pesos argentins/nuit (oui, ce petit village également a subi l’inflation galoppante argentine !)

Logement à Purmamarca

Hospedaje Don Tomas : Nuit : 140 pesos argentins/personne.

Rustique, mais quelle soirée passée avec la famille…(le super Classico, et un grand respect pour le football argentin ayant facilité les contacts… Don Diego reste définitivement LE vecteur de rencontre en Argentine!

6 réflexions au sujet de « Boucle Nord de Salta : des couleurs au blanc »

  1. Bonjour

    je suis en train d’organiser notre passage en Argentine d’ici un mois. Je me demandais : pour la région de Salta : nord et sud vous conseillez combien de temps ? merci !

    1. Bonjour ! Pour faire les boucles nord et sud de Salta, je dirais qu’il faut au moins 8 jours. Les routes de la boucle sud ne sont pas toutes dans un super état (le Dakar est passé par là, ça donne une idée du chemin ).
      Si vous voulez aller jusqu’à Iruya (perché à plus de 2700m et accessibles après plusieurs heures de bus), je dirais qu’il faut prévoir 10 jours pour découvrir la région.
      En tout cas, profitez bien. Cette région est magnifique !!!
      Bonne suite de voyage.

Laisser un commentaire