Plongée au coeur des raies manta de Kona

Tout est dans le titre mais le plus beau est de le vivre : nous allons plonger parmi les raies manta de Kona.

Des animaux majestueux et inoffensifs
Les raies manta sont des poissons (même famille que les requins) inoffensifs : pas de dents, pas de dard et pas de venin. Elles s’imposent dans la nature grâce à leur envergure (entre 2 et 5 m en moyenne, et jusqu’à 9mètres d’envergure pour les plus grandes) et non pas grâce leur férocité !  D’ailleurs,  il s’agit d’une espèce protégée sur l’île ! Elles sont reconnaissables entre toutes par leur taille, leur large bouche et par la manière dont elles se déplacent : elles semblent voler et créer un ballet.
La spécificité des raies de Kona est qu’elles naissent dans la baie de Kona et y restent toute leur vie, contrairement à d’autres elles ne migrent pas. Elles ne se déplacent dans l’océan que pour se nourrir de plancton.

Une préparation en compagnie des scientifiques
Nous avons vécu une expérience assez extraordinaire : plonger de nuit pour les observer ! Cela peut sembler très « touristique » mais ces plongées sont aussi l’occasion pour les scientifiques d’étudier la population.
Le bateau part le soir, quelques minutes avant le coucher du soleil, afin de rejoindre la baie et point d’observation. Tous les bateaux (d’observateurs et de scientifiques) se rassemblent dans une baie où le courant ramène le plancton et, à la tombée de la nuit, créent une boule de lumière sous-marine pour attirer ce dernier. Rassurez-vous : les raies ne sont pas attirées par les humains. Elles préfèrent le plancton ! De vrais estomac nageant ! Si elles ne se sentent pas en confiance, elles ne viennent pas. Une fois ancrés (parce qu’avec le courant, nous avons bougé toute la soirée), nous nous préparons : Yannick plonge au coeur des raies ce soir donc tenue néoprène et bouteilles d’oxygène. Avec Maëwenn nous resterons à la surface, en snorkeling, donc la tenue réglementaire est de néoprène, masque et tuba avec bâton fluorescent pour embarquer sur une drôle de planche. Cette dernière est composée d’une planche de surf, entourée de tubes pour flotter et se tenir, et perforée afin d’y placer des lampes-torche. Cette installation permet de voir les fonds (10 mètres de profondeur) et d’observer les raies.

En avant pour la magie
Après quelques mètres de nage, à la surface ou sous l’eau, tout le monde se positionne et patiente avant le début de la magie. Un  feu de camp (fait de lampes torches sous marines) est organisé à 10 mères de profondeur, et les plongeurs prennent place autour. Après quelques minutes, les raies arrivent et nous propose un ballet majestueux. Les plus chanceux les verronst à quelques centimètres (voire millimètres), les autres les observeront d’un peu plus haut. Mais le spectacle reste magnifique ! Les photos parlent d’elles mêmes…

Toutes ces photos ont été prises par une professionnelle passionnée des raies manta et de la vie sous-marine. Quelques semaines auparavant, durant une plongée, elle a pu saisir un échange unique entre un dauphin et le plongeur :

Après ce magnifique spectacle de 45 minutes (que l’on ne voit pas passer), nous revenons au bateau dans le frais avec un bon chocolat chaud, avant notre retour nocturne sur la terre ferme. Une expérience qui donnera de moments mémorables et magiques à tout le monde et une envie de faire de la plongée à d’autres !

9 réflexions au sujet de « Plongée au coeur des raies manta de Kona »

  1. J’ai fait exactement la même plongée que toi! C’était magique je confirme! Par contre j’ai été surprise, l’eau était froide quand même… Une expérience de celle qui reste à jamais! Vous êtes toujours sur Big Island? Si oui, il faut absolument que vous alliez à Captain Cook Monument faire du kayak avec les dauphins. Il y a un article sur mon blog pour choisir la bonne compagnie de kayak si jamais vous êtes intéressés et si tu as des questions n’hésites pas! Big Island est MAGNIFIQUE! Je rêve d’y retourner…

    1. En effet, c’est une expérience inoubliable. Nous sommes repartis d’Hawaii et venons d’arriver au Chili.
      Hélas, nous n’avons pas eu du super temps sur Big Island et les sorties en extérieur ont été limitées ! 🙁 Ce qui est (un peu beaucoup) frustrant !

    1. Les raies Mantas sont aussi dangereuses que des Bisounours, à moins d’être déguisé en plancton phosphorescent. Il faut par contre se méfier de leur cousines StingRays (cachées dans le sable, qui elles ont un dard), mais nous n’en avons pas vu à Hawaii…
      Pour plonger voir les Raies Mantas à Kona, il faut juste avoir une certification PADI open water ou équivalent, c’est très simple, on descend à 10m dans une eau limpide et on reste assis à contempler le spectacle autour du feu de camp…C’était ma première plongée de nuit.
      Pour les observer depuis la surface, aucune certification requise, Maëwenn a pu le faire…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.