Un week-end en Normandie : Direction Rouen et la route des vergers

Après Bayeux et les plages du Débarquement, la région des Terres de Nacre, nous continuons notre découverte de la Normandie. Direction Rouen et ses environs pour une version « terre » de la Normandie.

Rouen, ville historique…

Rouen est très agréable à découvrir en famille grâce à son centre piéton, ses maisons à pan de bois colorées (souvent) et tordues (parfois) et ses monuments plus imposants les uns que les autres (Palais de justice, Cathédrale, églises…). Nous rajouterons cette « petite » note  de Jeanne d’Arc, point commun avec la ville d’Orléans où nous habitons.

Nous commençons (et finirons) notre visite de la ville par la majestueuse Cathédrale Notre-Dame-de-Rouen. Ses clochers et autres pointes sont impressionnantes. Il faut prendre du recul dans les rues voisines pour mesurer la taille du bâtiment… et découvrir des détails et des jardins.

Rouen est une ville qui se prête à la déambulation, à l’envie de se perdre pour, pourquoi pas, trouver une place, une vitrine ou un musée sortant de l’ordinaire .
Par terre, les pavés sont de temps en temps parsemés de clous; à hauteur d’yeux, les maisons prennent un air parfois « bancal » malgré leurs pans de bois ; et en regardant plus haut, nous découvrons des détails, des horloges, des toits… et le ciel bleu. De quoi amuser les enfants !

Au détour d’une partie de pétanque entre amis et d’un passage, nous découvrons le Musée Nationale de l’Education. Pas cool pour les enfants qui sont en week-end/vacances me direz-vous ! Et bien, pas du tout. Ce musée renferme l’école de nos parents et de nos grands-parents, des maquettes et des objets que nos enfants ne connaitrons peut-être jamais, sauf à venir dans ce musée. Une grande salle de classe reconstituée montre la différence flagrante et l’évolution des sujets enseignés. Les autres salles présentent des manuels, des illustrations, base de l’enseignement il y a plusieurs années. Une exposition temporaire présentait les maquettes détaillées à grande échelle de fleurs et autres insectes, et un écorché : une représentation à taille réelle du corps humains dans ses moindres détails, du muscle à l’os, en passant par les organes. Beurk !!! comme dirait Maëwenn, non sans être piquer de curiosité. En plus, un petit jeu proposé par le Musée permet aux enfants de découvrir de manière ludique les étages et gagner une récompense si toutes les réponses sont bonnes (je vous laisse deviner le gain choisi par Maëwenn. Un indice : quel clown !).

Nous achevons notre déambulation dans les rues de Rouen par le spectacle de sons et lumières projeté sur la façade de la Cathédrale. Cette année, nous étions en mode « Vikings ».

… Et ses environs très « campagne »

Si vous êtes plutôt « grand air » et « campagne », rendez-vous à Jumièges à une trentaine de kilomètres de Rouen. Ce village entre vergers et Seine offre calme, pommes et vieilles pierres !

Pour les amoureux de « sport-détente » ou de « slow-découverte », voici une idée : le vélo-tourisme le long de la Seine sur la Route des fruits. Entre Seine et vergers, nous découvrons les arbres normands vêtus de leurs plus beaux fruits : pommes, poires, prunes, noix… La route, peu empruntée par les véhicules et plutôt plane, permet d’en profiter avec les enfants, qu’ils pédalent (Maëwenn la sportive) ou se fassent transportés (Hugo le pacha). Quelques montées auront eu raison de Maëwenn et de ses mollets !

Pour ceux qui préfèrent l’Histoire et la vieilles pierres, rendez-vous à l’Abbaye de Jumièges. Cette « plus belle ruine de France » a abrité un des plus anciens monastères bénédictins en Normandie. Aujourd’hui, seuls les murs et quelques pierres sont là pour témoigner de la grandeur et de l’imposant édifice du VIIIe siècle.  Pour y amener les enfants, pas besoin de les traîner. Un mot magique suffit : « tablette ». Non les enfants ne vont pas s’enfermer dans une salle pendant que vous marcherez sur les traces d’anciens moines. Bien au contraire ! Munie d’une tablette, nous avons suivi Maëwenn dans les ruines. Placés à des endroits stratégiques du site, la tablette permet de visualiser à 360° le bâtiment et  les installations tels qu’ils existaient il y a quinze siècles. Des commentaires audio complètent cette découverte. Pour une fois, les enfants trainent les parents ! Un grand espace vert permet aux enfants en fin de concentration de se défouler pendant que les parents finissent d’écouter les commentaires.

Informations pratiques

Où loger pour visiter Rouen et Jumièges ?

Camping de la Forêt 4*
Situé à 10 minutes à pieds de l’Office de Tourisme de Jumièges (point de départ de la Route des fruits) et de l’Abbaye de Jumièges).
Emplacements tente/camping-car et bungalows (mobile-home ou cabane). Espace de jeu extérieur pour les enfants. Espaces sanitaires et barbecue. Piscine.
Tarifs : Emplacement camping de 100 à 200 €/semaine (selon confort, types d’emplacement et dates). Location mobile-home/tentes de 200 à 700 €/semaine (selon nombres de personnes, type de location et dates).
Adresse : Rue Mainberte – 76480 Jumièges
Site webhttps://www.campinglaforet.com/

Que faire avec les enfants à Rouen ?

Musée National de l’Education – Munaé
Un musée passionnant autour de l’enseignement et de l’Education. Exposition temporaire. Jeu de piste pour les enfants selon leurs âges. Accessible avec une poussette (ascenseur).
Tarif : Entrée gratuite
Adresse : 185 rue Eau-de-Robec – 76000 Rouen
Webhttps://www.reseau-canope.fr/musee/

Que faire avec les enfants à Jumièges ?

Abbaye de Jumièges
Magnifique site. Accessible aux poussettes.
Tarifs : 6,50€ en plein tarif, 4€ en tarif réduit. Gratuit pour les moins de 18 ans. Visite avec tablette : 5€.
Horaires d’ouverture : De 9h30 à 18h30 du 15 avril au 15 septembre. De 9h30 à 13h et de 14h à 7h30 du 16 septembre au 14 avril. Fermeture les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre.
Adresse : Rue Guillaume Le Conquérant – 76480 Jumièges
Webhttp://www.abbayedejumieges.fr/fr/home/

Vous êtes plutôt « grand air marin » ?
Alors, suivez-nous entre Fécamp et Etretat sur la côte normande !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.